Le gouvernement avait prévenu. La suspension immédiate du permis de conduire des automobilistes commettant une infraction tout en utilisant leur téléphone est active de le 22 mai 2020 après la publication du décret 2020-605.

Depuis ce vendredi 22 mai, le décret 2020-605 est officiellement en vigueur. Concrètement, tout conducteur arrêté à la suite d’une infraction routière en lien avec le téléphone à la main, se verra notifier la suspension de son permis de conduire à titre conservatoire, pendant 72 h. Bref, à moins d’avoir un passager ayant un permis de conduire, l’offenseur repartira à pied ou en taxi.

Durant ces 72 h où le contrevenant ne pourra pas conduire, le préfet aura la liberté de prendre un arrêté de suspension du permis de conduire d’une durée de six mois, voire un an en cas d’accident mortel ou de dommages corporels. À cette suspension viendra s’ajouter une amende forfaitaire et le retrait d’un point caractérisant la ou les infractions commises.

voila une bonne chose.

Boire ou conduire…

Téléphoner ou conduire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Moteur anti robot / spammer * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.